Soeurs Grises, pourquoi?

Les activités de Marguerite veuve Youville auprès des pauvres, au tout début de son œuvre, sont très mal vues par une partie de l’élite de Montréal. Même ses deux beaux-frères avec 26 autres personnes signent une pétition en 1738 pour l’empêcher de prendre la direction de l’Hôpital Général des Frères Charon. En fait, il était très nouveau que des femmes s’associent et fassent œuvre commune d’assistance aux « miséreux ». On l’accuse, entre autres, de continuer les activités de trafic d’alcool de son mari auprès des Amérindiens et d’être grises. Elles sont grises (elles sont soûles), crie-t-on sur leur passage. En souvenir de ce sobriquet, les Sœurs de la Charité de Montréal portent aussi le nom de Sœurs Grises.