Sœur Marie-Eulalie Perrin

Publié le

En cette Journée internationale des femmes et des filles de science, nous souhaitions souligner l’apport exceptionnel de sœur Marie-Eulalie Perrin, s.g.m. (1829-1907) à la science pharmaceutique. Alors qu’elle occupait le poste de pharmacienne à la Maison Mère, elle inventa la pancréatine (ou cyano-pancréatine). Le médicament fut breveté en 1871, puis commercialisé par les Sœurs Grises pour soigner des maladies pulmonaires et digestives.

La sœur pharmacienne occupait une place bien particulière au sein de la congrégation. Voici comment le coutumier en présentait les fonctions et les qualités :

Cet emploi, l’un des plus importants de la maison, exige en celle qui en est chargée un grand fonds de sagacité, de prudence et de discrétion, et surtout beaucoup de charité, de douceur et de patience (…)Elle aura dans sa pharmacie toutes les drogues et médicaments, que le médecin jugerait être nécessaires ou utiles. (…) Il sera bon qu’elle ait au jardin un petit carré, réservé à la culture des herbes médicinales les plus utiles. C’est à elle à préparer toutes les médecines, médicaments, sirops, conserves, tisanes et autres choses nécessaires aux malades, comme sont les eaux distillées, les onguents et toute autre composition’. (Source : G01,B,1,03 ASGM-Coutumier, vers 1855)

ASGM, Portrait de Sr Eulalie Perrin, s.g.m.
Bouteille de cyano- pancréatine, vers 1871
Patent of Invention, Canada, no.1009